VERNAY ENGAGÉ EN FIA WEC !

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs mois, depuis qu’il lime assidument l’asphalte avec l’Isotta Fraschini Typo 6 LMH-C comme pilote de développement. Jean-Karl Vernay a été nommé pilote officiel de la marque milanaise pour la saison 2024 du FIA WEC.

Il sera accompagné par le Mexicain Alex Garcia issu de la FIA Formula 3 et champion LMP3 2023. Le nom du troisième pilote ne devrait pas tarder à être connu.

JEAN-KARL VERNAY OU L’ART DU REBOND

La vie d’un pilote professionnel n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Depuis l’arrêt des championnats PURE ETCR et FIA WTCR, le Français n’était pas resté les bras croisés. Responsable du Customer Racing de Duqueine Automotive et père d’un premier enfant (voilà qui occupe), il semblait à 36 ans s’éloigner tout doucement des circuits.

Mais comme il l’a démontré tout au long de sa carrière, en allant remporter la championnat Indy Lights (2010) ou en courant au Japon en SuperGT (2014) par exemple, « Jay-Kay » rebondit une nouvelle fois et de quelle manière, en rejoignant la catégorie reine de l’endurance !

L’endurance ne sera pas une découverte pour lui. Pilote d’essai Peugeot Sport sur la 908 HDI FAP et champion ILMC en LM P2 (2011), vainqueur des 24 Heures du Mans en GTE am (2013), Jean-Karl Vernay retrouve une catégorie qu’il connaît bien, mais en Hypercar cette fois-ci.

Du côté du pilote, c’est évidemment une grande satisfaction : « C’est fantastique, c’est fou ! Piloter une voiture de cette puissance est exceptionnel. À part la F1, il n’y a rien de mieux. Je prends un plaisir de dingue, d’autant plus que je suis parfaitement dans le rythme et la voiture aussi. On verra ce que donnera la BOP, mais nos temps sont encourageants pour une voiture aussi jeune et la fiabilité est au rendez-vous. On devrait faire bonne figure. »

Jusqu’ici, les multiples roulages ont permis de valider les nombreux systèmes liés, entre autres, à l’hybridation. Désormais, Duqueine Automotive qui va exploiter la voiture en FIA WEC, prend le relais. L’équipe va se concentrer sur le set up pour aller chercher la performance.

UN PETIT TOUR PAR L’AUTOROUTE !

Pour se conformer à la réglementation – une hypercar est une supercar de route adaptée pour s’engager en compétition – les constructeurs doivent produire au minimum 12 voitures conçues pour un usage « civil ».

Alors certains automobilistes qui empruntaient l’autoroute Milan – San Remo il y a quelques semaines ont peut-être cru à des hallucinations. Jean-Karl Vernay convoyait en effet la toute première Isotta Fraschini LMH Strada, en toute simplicité, vers la Riviera (voir la vidéo). On ne croise pas tous les jours une voiture de 1 000 chevaux et de moins de 1 000 kg au coin de la rue…

UNE SAISON QUI PROMET

Avec 14 constructeurs dont 9 en Hypercar, un record historique, jamais le FIA WEC n’a été aussi attractif ! Isotta Fraschini rejoint ainsi les « petits » nouveaux de l’année : Alpine, BMW, Lamborghini. Vivement le 24 février 2024 pour le prologue officiel au Qatar !