Veni, Vidi, Vernay !

FIAWTCR - Race of Germany - 03-05/06/2021 • Il est venu, il a vu, il a vaincu ! Malgré quelques soucis techniques pendant les qualifications, Jean-Karl Vernay a hissé sa Hyundai Elantra N TCR en première ligne sur la grille de départ (P2) pour la Course 2 de la manche du Nürburgring. Idéal pour lancer sa saison !

Course 1 : sagesses pour commencer

Neuvième au départ de la Course 1 (grille inversée), Jay-Kay s’élançait parfaitement pour gagner deux positions, profitant aussi d’un énorme travers de Michelisz. Mais petit à petit, le Lyonnais se faisait reprendre au jeu des aspirations. D’abord par Girolami, puis Michelisz et enfin par Coronel dans le dernier tour. Vernay ne prenait pas de risque dans cette première épreuve qu’il terminait à la 10e place, l’objectif étant de préserver tout le potentiel de la voiture de la course 2.

Course 2 : une victoire implacable

A l’extinction des feux, Jean-Karl Vernay débordait sans coup férir Girolami, le poleman se faisant même dépasser par Engstler malgré une défense agressive.
Installées aux deux premières places, les Hyundai Elantra N TCR s’offraient un cavalier seul durant les trois tours de course sur la Nordschleife et passaient sous le drapeau à damier dans cet ordre, offrant un beau doublé à l’équipe Engstler Motorsport.
Le Français, qui s’adjugeait le meilleur tour en course, prenait également les commandes du championnat, devant Tiago Monteiro (vainqueur de la course 1), et Nestor Girolami.

« Remporter la première victoire avec la Hyundai Elantra N TCR lors de la première manche de la nouvelle saison WTCR, avec une nouvelle équipe et Hyundai Motorsport Customer Racing est une sensation assez cool. » déclarait JKV. « Luca [Engstler] et moi avons été dans le rythme tout le week-end, et c’était donc fantastique de ramener à la maison le premier résultat de l’équipe en WTCR. Je suis impatient de décrocher d’autres succès dans le reste de la saison. Ce matin, nous avions un peu de mal et nous avons découvert pourquoi, mais dans la course 2, c’était parfait. J’ai fait quelques changements sur les réglages et ça a vraiment marché. La clé était de prendre un meilleur départ que Nestor [Girolami] et c’est ce que nous avons fait. Après, j’étais vraiment en mode qualifications, j’ai poussé et la voiture se comportait de manière incroyable, je conduisais à 150%. Quand vous vous sentez bien, vous pouvez prendre des risques et cela vient naturellement. »

Vous reprendrez bien 24 heures de Nürburgring ?

Le week-end n’était pas terminé pour Jean-Karl Vernay puisque quelques heures plus tard, à bord d’une Hyundai i30N, il s’élançait pour les 24 Heures du Nürburgring avec Luca Engster et Hendrik Still. Là encore, les couleurs Hyundai allaient briller. Qualifié en 2ème position, l’équipage bouclait le double tour d’horloge à la même position, à 2/10e seulement derrière l’Elantra menée par Marc Basseng, Manuel Lauck et Moritz Oestreich qui remportaient la catégorie.

T.P.

> Les photos

> Résultats Course 1

> Résultats Course 2

> Classement du Championnat