Un podium et de bons points pour Vernay au Slovakia Ring

WTCR - Slovakia Ring - 10-11/10/2020 • L'équipe Mulsanne a vécu un nouveau week-end positif lors de la troisième manche de la saison. Le circuit slovaque a toujours bien réussi aux voitures construites à Opéra, près de Milan, et il s'est à nouveau montré favorable à l'Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR de Romeo Ferraris.

Pour Jean-Karl Vernay et l’équipe italienne, qui engageait deux voitures avec le retour de Luca Filippi, les résultats sont encourageants, surtout du point de vue des performances. Les deux Giulietta se sont qualifiées dans le Top 10, avec le troisième temps en Q1 pour le Français qui se plaçait dans les meilleures dispositions pour la Course 1 (3ème à l’arrivée).

Après la course, « Jay-Kay » livrait un constat positif : « La bagarre avec Catsburg a été difficile. Il est certain qu’il n’a pas fait beaucoup d’efforts pour me laisser passer. Il était assez lent pour une raison inconnue. Il était même super lent et après que Gabriele nous ait dépassé à l’extérieur dans une très belle manœuvre, je pense que c’était le jeu de Hyundai de me ralentir pour que Gabriele puisse creuser un petit écart. Mais c’est tout, ce n’était pas mauvais, c’était plus… une blague. Pour revenir à la course, je pense que nous pouvons être très heureux. Je suis parti P3, mais j’avais un peu peur en partant du côté gauche. Finalement je n’ai pas perdu ma position et je suis resté calme. Je suis resté à l’écart dans les deux premiers tours, j’ai essayé d’éviter une collision, et je suis sur le podium. Je suis super content pour l’équipe. C’est un bel effort, nous avons eu un petit problème, et les gars ont travaillé très dur hier soir. C’est un bon podium. Dans la Course 2, nous allons repartir devant et nous espérons pouvoir aller en chercher un autre. »

Le dimanche fut moins bon pour les pilotes Romeo Ferraris. Luca Filippi a été contraint de rentrer au stand depuis la grille de départ de la Course 2 en raison d’un problème d’embrayage. Dans la course 3, l’Italien a été impliqué dans un incident dès le premier virage, tandis que les commissaires ont anéanti les efforts de Vernay, qui avait été le pilote à conquérir le plus de points au cours du week-end. Respectivement 2e et 4e dans les deux dernières courses de l’épreuve, Jean-Karl a été sanctionné par 10’’ de pénalité en Course 2 pour des contacts avec Yvan Muller et Norbert Michelisz, perdant la troisième place du classement général qu’il avait décrochée sur la piste.

Une fin amère comme le précisait le pilote de la #69 : « J’ai pris un très bon départ. J’étais P7 sur la grille et je pouvais dépasser tout le monde avant le premier virage. J’étais juste derrière Norbi, qui était à l’intérieur. Je voulais rester collé derrière lui et l’accompagner jusqu’au virage 2, mais il a freiné 50 mètres avant le virage qui est plutôt un virage ouvert. Pour une raison inconnue, il a freiné assez fort et je l’ai touché. Je suis désolé pour lui, ce n’était pas mon intention. J’ai de bonnes relations avec Norbi, c’est un pilote très fairplay. Je pense qu’il voulait juste laisser passer Nicky à l’extérieur, mais j’étais là. Je suis désolé pour lui, je n’ai rien pu faire. Après, j’ai essayé de revenir sur Nicky, la voiture était bien, mais il était un peu trop rapide et à la fin, je ne faisais que gérer les pneus pour être sûr de terminer P2. Dans l’ensemble, je suis super content, c’était un bon week-end. Mais je suis en colère suite aux événements de la Course 2. La bagarre était complètement inutile et ce que je voulais dire, c’est de m’assurer que Néstor (Girolami) va bien, même si je n’ai pas à m’excuser de ce contact. Je n’aime pas quand les gens deviennent trop agressifs en piste. Je l’ai vécu à cinq reprises au premier tour. Alors je suis heureux de rentrer chez moi, car je n’ai pas du tout apprécié ces comportements et que j’ai toujours ça à l’esprit. »

Michela Cerruti, directrice des opérations de Romeo Ferraris : « Au-delà des résultats de ce week-end, nous avons prouvé à quel point nos voitures continuent d’être compétitives dans une compétition du plus haut niveau comme le WTCR. Les résultats obtenus sur la piste, tant en course qu’en qualification, sont une belle récompense pour tous nos efforts et une preuve supplémentaire des capacités de nos mécaniciens, qui ont changé l’embrayage de la voiture de Luca en seulement 25 minutes. Je suis vraiment désolé pour lui, car il a peu d’expérience avec l’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR de Romeo Ferraris et a perdu une précieuse opportunité d’acquérir du kilométrage et de maximiser son potentiel. L’attitude des commissaires envers Jean-Karl m’a laissé un goût amer. Dans un événement plein d’incidents et de contacts, ils se sont essentiellement focalisés sur lui. Nous prenons note de ces décisions que nous respectons mais que nous ne partageons pas. »

> Photos <

Résultats course 1 :
1 – N. Berthon / FRA / Comtoyou DHL Team Audi Sport / Audi RS3 LMS / 9 Laps
2 – G. Tarquini / ITA / BRC Hyundai N Lukoil Squadra Corse / Hyundai i30 N / +3.054
3 – JK. Vernay / FRA / Mulsanne Srl / Alfa Romeo Giulietta / +4.212

Résultats course 2 :
1 – T. Coronel / NLD / Comtoyou DHL Team Audi Sport / Audi RS3 LMS / 11 laps
2 – G. Magnus / BEL / Comtoyou Racing / Audi RS3 LMS / +1.053
3 – E. Guerrieri / ARG / All-INKL.DE Münnich Motorsport / Honda Civic / +2.529

14 – JK. Vernay / FRA / Mulsanne Srl / Alfa Romeo Giulietta / +14.106 (after 10 sec penalty)

Résultats course 3 :
1 – N. Catsburg / NLD / Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team / Hyundai i30 N / 11 laps
2 – N. Berthon / FRA / Comtoyou DHL Team Audi Sport / Audi RS3 LMS / + 4.614
3 – G. Magnus / BEL / Comtoyou Racing / Audi RS3 LMS / +7.039

4 – JK. Vernay / FRA / Mulsanne Srl / Alfa Romeo Giulietta / +7.315

Classement pilotes :
1 – Y. Ehrlacher / 113 p.
2 – T. Coronel / 92 p.
3 – G. Magnus / 82 p.

8 – JK. Vernay / 72 p.

Classement pilotes WTCR Trophy :
1 – T. Coronel / 57 p.
2 – JK. Vernay / 45 p.
3 – G. Magnus / 41 p.