RENTRÉE AMÈRE POUR JEAN-KARL VERNAY

FIAWTCR - Ningbo - 15/09/2019 • Sur les terres de Ningbo en Chine, Jean-Karl Vernay et l'équipe Leopard Racing Team Audi Sport ont connu une reprise frustrante après la longue pause estivale du WTCR. Une fois encore, le rythme de l'Audi RS 3 LMS n'était pas au niveau de la concurrence et la récolte de points a été bien maigre.

Vincent Vosse, le directeur de l’équipe, ne pouvait que constater ce qui se répète depuis plusieurs courses maintenant : « L’équipe a fait un excellent travail tout au long du week-end, mais les résultats ne peuvent pas suivre. Ce n’est pas la première fois que je le dis, mais il y a un problème qui perdure et qui jette une ombre sur la série… »

Ce décevant week-end de 7e manche du WTCR, toutes les RS 3 LMS et Golf GTI l’ont connu, incapables tout simplement de rivaliser avec la concurrence. Dans ces circonstances, Jean-Karl Vernay a fait de son mieux dans les trois courses marquées par des incidents.

Dès le début, la meilleure place de « Jay-Kay » au cours des essais libres n’augurait rien de bon avec une P15 . Les qualifications pour la Course 1 confirmait les difficultés à venir avec un 22e chrono bien loin des résultats habituels du Français.

En partant en fond de grille, il n’y avait pas grand-chose à attendre de la Course 1, mais le pilote de la #69 se battait sans état d’âme pour accrocher une 16e place.

Les qualifications pour les courses 2 et 3, dimanche, apportaient une petite amélioration avec le 14e temps pour Vernay. Dans la Course 2, le pilote du Leopard Racing Team Audi Sport passait à travers les principaux accidents pour se frayer un chemin vers la 10e place sous le drapeau à damier. La Course 3 ne lui souriait pas autant : après quelques centaines de mètres seulement, JKV était balancé dans le bac à gravier, révélant le niveau de pilotage incertain de certains concurrents.

A l’issue de ce week-end à oublier pour le team, Jean-Karl Vernay tenait le même discours désabusé que son boss :  » Encore une fois, nous n’avions pas assez de performance, comme toutes les autres Audi ou VW. Dimanche, lors des qualifications, la voiture parfaitement était parfaitement équilibrée grâce à l’excellent travail de l’équipe, mais ce n’était pas suffisant, nous n’étions pas dans le rythme. Pendant les courses, c’était totalement fou, avec de nombreux accrochages. Nous avons réussi à survivre dans les deux premières, mais la course 3 a été très courte… »

Prochain rendez-vous au Japon, le 25 octobre, où le Leopard Racing Team Audi Sport espère pouvoir jouer à armes égales…

> Photos <

FIA WTCR 2019 – 7e manche

Course 1
1. Yvan Muller (Lynk&Co 03) 13 laps
2. Ma Qinghua (Alfa Romeo Giulietta) + 0s263
3. Mikel Azcona (Cupra) + 2s444
4. Norbert Michelisz (Hyundai i30N) + 2s843
5. Nicky Catsburg (Hyundai I30N) + 3s092

16. Jean-Karl Vernay (Audi RS 3 LMS) +20s631

Course 2
1. Norbert Michelisz (Hyundai i30N) 15 laps
2. Gabriele Tarquini (Hyundai i30N) + 0s766
3. Yvan Muller (Lynk&Co 03) + 1s537
4. Thed Björk (Lynk&Co 03) + 1s906
5. Daniel Haglöf (Cupra) + 2s360

10. Jean-Karl Vernay (Audi RS 3 LMS) +12s565

Course 3
1. Yvan Muller (Lynk&Co 03) 18 laps
2. Yann Ehrlacher (Lynk&Co 03) + 0s431
3. Gabriele Tarquini (Hyundai i30N) + 1s234
4. Augusto Farfus (Hyundai i30N) + 3s830
5. Thed Björk (Lynk&Co 03) + 4s248

DNF. Jean-Karl Vernay (Audi RS 3 LMS)