Nouveau podium en Hongrie !

FIA WTCR – Hungaroring – 26/28 avril 2019. Sur un circuit réputé peu favorable aux Audi RS3 LMS, Jean-Karl Vernay a extrait le meilleur de sa monture parfaitement préparée par son équipe Leopard Racing Audi Sport, en marquant des points dans les trois courses dont un podium.

Une Course 1 brillante

8e sur la grille, le meilleur représentant Audi prend un départ prudent au cœur d’un peloton où ça se chamaille déjà pas mal. Une sage résolution qui ne l’empêche pas de prendre rapidement le meilleur sur Thed Björk, puis dans le tour suivant, d’effacer Vervisch pour le gain de la 6e place.

La prochaine cible se nomme Panis, au contact du quatuor du tête emmené par Girolami, Muller, Guerrieri et Ehrlacher. Et c’est finalement Panis et Ehrlacher qui, en pleine bagarre, vont s’embarquer l’un et l’autre hors des limites de la piste pour offrir une ouverture royale au pilote de l’Audi #69 qui n’en demandait pas tant. Sur la bonne trajectoire, le Français profite immédiatement de l’aubaine et gagne deux places.

Toujours dans le rythme des trois premiers, Vernay gère sa course en maintenant Panis à distance pour franchir le drapeau à damier avec une très belle 4e place.

« C’est génial de finir quatrième de cette course » témoigne le pilote. Maintenant, on doit juste bien faire en Course 2. Je suis content d’être dans le top 10, c’est crucial d’inscrire des points. On va essayer d’être malins, rapides et intelligents, comme aujourd’hui.”

Un podium rattrapé de haut vol en Course 2

En réussissant le 10e temps de la Q2, « Jay Kay » s’octroie la pole position de la course 2 grâce à la grille inversée.

La pluie et le vent se sont invités sur le Hungaroring et la piste s’avère très glissante. Un facteur qui va contribuer au mauvais envol du Français dont les roues patinent excessivement et qui est débordé par Haglöf, Björk, Girolami, Azcona ! Sans compter sur un Farfus bouillant qui pousse derrière !

Comme si cela ne suffisait pas, les premiers hectomètres de la course ressemblent à une arrivée du tour de France au sprint : ça frotte de partout ! Mais le pilote Audi va remarquablement tirer son épingle du jeu dans cette succession de contacts, virils et pas toujours corrects, pour retrouver la 2ème place à l’entame du deuxième tour.

Girolami, en tête, a pris le large. Les contacts vont se poursuivre tout au long de la course mais devant rien ne bouge. Dans les derniers tours Jean-Karl Vernay se rapproche plusieurs fois de l’Argentin, mais ne trouve pas l’ouverture et signe au final un très beau podium qui semblait un instant totalement compromis.

A l’issue de la C2, il confirme sa satisfaction : « La voiture était vraiment bien. Mieux que moi car j’ai un mal de tête terrible, mais je me dois de tout donner pour mon équipe qui fait un super boulot. Elle a remplacé mon châssis après Marrakech et elle a fait un travail fabuleux ces deux dernières semaines. Il a aussi fallu changer l’embrayage après la qualif. Mais je n’avais pas un bon feeling avec la pédale et j’ai bien raté mon départ. Cette course était complètement folle ! Heureusement, je me suis bien rattrapé au 1er tour alors que j’étais 6e à la chicane ! J’ai aussi beaucoup de chance d’être allé au bout car mes roues étaient très endommagées, ce qui engendrait beaucoup de vibrations. A la fin je suis revenu sur Nestor et j’ai pensé que j’aurais peut-être ma chance, mais finalement je suis très content de cette deuxième place même si un compétiteur préfère toujours gagner. Ce sont des bons points pour le championnat. Encore merci à Leopard Racing et à Audi pour leur travail. »

6 points de plus pour conclure le week-end Hongrois

Michelisz part en pole position, JK Vernay de la 10e place. Son départ est correct mais il se fait enfermer dans le peloton, heureusement beaucoup moins agité qu’en Course 2.

Le Hongrois n’a pas profité de sa pole et roule derrière Guerrieri et Tarquini. 13e à la fin de la première boucle, le Français gagne une première place quand Muller, juste devant lui, doit effectuer un drive through.

Au tour 8, Hanglöf est victime d’une crevaison puis Guerrieri sort de piste quatre tours plus tard, permettant à Vernay de retrouver sa place initiale qu’il va conserver jusqu’au bout, malgré deux voitures de sécurité. Tarquini empoche sa deuxième victoire de la saison.

Premier pilote Audi tout au long du week-end, Jean-Karl Vernay réussit un solide week-end en Hongrie. Prochaine étape du WTCR, l’Europe centrale toujours, du 12 au 19 mai sur le long tracé du Slovakia Ring.

TP.

> Photos <

Course 1 :
1 – N. Girolami / ARG / All-INKL.COM Münnich Motorsport / Honda Civic / 12 Laps
2 – Y. Muller / FRA / Cyan Racing Lynk & Co / Lynk & Co 03 / +0.475
3 – E. Guerrieri / ARG / All-INKL.COM Münnich Motorsport / Honda Civic / +0.926
4 – JK. Vernay / FRA / Leopard Racing Team Audi Sport / Audi RS3 LMS / +1.846
5 – A. Panis / FRA / Comtoyou DHL Team Cupra Racing / Cupra TCR / +2.265

Course 2 :
1 – N. Girolami / ARG / All-INKL.COM Münnich Motorsport / Honda Civic / 12 Laps
2 – JK. Vernay / FRA / Leopard Racing Team Audi Sport / Audi RS3 LMS / +2.529
3 – D. Haglöf / SWE / PWR Racing / Cupra TCR / +3.507
4 – M. Azcona / ESP / PWR Racing / Cupra TCR / +5.260
5 – E. Guerrieri / ARG / All-INKL.COM Münnich Motorsport / Honda Civic / +12.822

Course 3 :
1 – G. Tarquini / ITA / BCR Hyundai N Squadra Corse / Hyundai i30 N / 17 Laps
2 – N. Michelisz / HUNG / BCR Hyundai N Squadra Corse / Hyundai i30 N / +0.739
3 – Y. Ehrlacher / FRA / Cyan Performance Lynk & Co / Lynk & Co 03 / +1.535
4 – M. Azcona / ESP / PWR Racing / Cupra TCR / +1.785
5 – T. Björk / SWE / Cyan Racing Lynk & Co / Lynk & Co 03 / +2.112

10 – JK. Vernay / FRA / Audi Sport Leopard Lukoil / Audi RS 3 LMS / +6.582

Classement Pilotes :
1 – N. Girolami / 100 p.
2 – E. Guerrieri / 90 p.
3 – T. Björk / 81 p.
4 – G. Tarquini / 79 p.
5 – JK. Vernay / 68 p.