VICTOIRE DE PRESTIGE POUR JEAN-KARL VERNAY À MACAO

FIA WTCR - Circuit de Guia/Macao - 17/18 Novembre 2108. Avec 5 victoires signées à Marrakech, Zandvoort, Wuhan (2 victoires) et Macao, dont 4 remportées par Vernay, l'Audi Sport Leopard Lukoil Team s’est montré à la hauteur du Championnat du monde FIA WTCR OSCARO pour sa première participation.

La séance d’essais libres 1 donnait le ton pour « JayKay » qui dominait les chronos pendant la majeure partie de la séance avant de battre le précédent record de la piste en 2’31’’328, propriété de l’ex pilote Leopard Racing, Rob Huff.

Sur un format inhabituel de 4 jours, les qualifications pour les courses 1, 2 et 3 de la FIA WTCR Race of Macau s’étaient toutes déroulées vendredi. Gordon Shedden, pénalisé de 10 places sur la grille de départ de la Course 1 après un troisième avertissement au cours de la saison, jouait la stratégie de l’aspiration pour J-K Vernay. Le Français accrochait le 4e temps, gardant toutes ses chances pour le titre quand bien même il n’avait pas toutes les cartes en main. Rob Huff s’adjugeait la pole position avec le temps incroyable de 2’29’’040.

« 5e, 2ème et 4e en Q1, Q2 et Q3 : nous avons maintenu notre rang malgré les 60 kg de poids de compensation » déclarait le pilote. « L’équipe a fait un excellent travail pour préparer la voiture au mieux. Ici, tout peut arriver et nous sommes toujours dans le match. Le combat promet d’être énorme. On va faire tout ce qu’on peut ! »

Une Course 1 maîtrisée de main de maître

3e sur la grille juste devant Jean-Karl Vernay, Yvan Muller réussissait un départ canon et débordait Guerrieri puis Huff. Le Français sautait dans son sillage et prenait l’aspiration pour s’imposer à son tour et se caler en 2ème position derrière l’Alsacien. Mais dans la foulée, un premier accrochage collectif imposait la neutralisation de la course.

Quand la voiture de sécurité s’effaçait à la fin du tour 2, Vernay mettait à profit la vitesse de pointe supérieure de son Audi RS 3 pour prendre l’aspiration de la Hyundai et déborder Muller. Le quatuor Vernay, Muller, Huff, Tarquini s’échappait ensuite jusqu’au drapeau rouge déclenché par l’accident de Shedden, en mauvaise posture dans le virage de Police.

À la reprise des hostilités, le Français résistait parfaitement à la pression des Champions du monde Muller et Huff pour remporter sa 4e victoire de la saison, sa 2ème à Macao (2009 en F3) . Satisfait, le pilote de la #69 se projetait déjà sur la suite « C’était une vraie bonne course ! Je suis vraiment heureux pour nos sponsors et l’équipe. Nous avons travaillé dur pour nous préparer. La stratégie était de prendre un bon départ, puis d’espérer une voiture de sécurité. Yvan et Rob étaient plus rapides et m’ont mis une grosse pression. L’objectif était d’être à la 3ème place du championnat après la Course 1, c’est fait. Maintenant, je me concentre déjà sur les courses de demain, car le travail n’est pas terminé. »

Une Course 2 avortée, un triste épilogue en Course 3

7e sur la grille, JKV s’élançait bien mais Oriola ratait son freinage et percutait Ehrlacher. La Cupra de l’Espagnol tapait dans le rail et revenait au milieu du virage de Lisboa, juste devant le Français qui n’avait aucune chance de l’éviter. Course 2 terminée, remportée par Vervisch, 15e vainqueur différent de la saison.

Resté un peu collé au départ de la Course 3, Vernay bouclait un premier tour fantastique. 4e sur la grille, il se faisait passer par Muller et Ehrlacher mais reprenait rapidement sa position avant de déborder Michelisz. 3ème, la course commençait bien. Le trio Guerrieri, Huff, Vernay prenait le large et ce dernier tentait à plusieurs reprises de passer l’Anglais sans succès. Obligé d’attaquer pour remonter au championnat, il partait malheureusement à la faute au tour 11 dans le virage de Lisboa.

Jean-Karl Vernay balançait entre la déception de ne pas décrocher le podium du classement final et la satisfaction d’une première saison solide en WTCR : « Le début du week-end a été très bon malgré les 60 Kg de poids de compensation, ce qui fait de l’Audi la voiture la plus lourde du peloton . Mais je dois dire que l’équipe a fait un travail incroyable pour me faciliter la tâche. Malheureusement, l’accident de Pepe Oriola dans Course 2 nous a empêché de défendre nos chances pour le championnat pilotes. Cela aurait été une belle récompense pour le gars de l’équipe et pour les partenaires qui ont rendu possible cette 1ère saison. Je suis toujours heureux d’être le meilleur représentant du groupe VW, mais nous savons que ce n’était pas notre objectif. Maintenant nous allons nous concentrer sur 2019 ! »

> Photos <

Course 1 :
1 – Vernay / FRA / Audi Sport Leopard Lukoil / RS 3 LMS / 10 Laps
2 – Muller / FRA / Mracing YMR / Hyundai i30 N / +0.516
3 – Huff / GBR / Sebastien Loeb Racing / VW Golf GTi / +0.881
4 – Tarquini / ITA / BRC Racing / Hyundai i30 N / +6.5223

Course 2 :
1 – Vervisch / BEL / Cometoyou Racing / RS 3 LMS / 8 Laps
2 – Scheider / AUT / All-Inkl Munnich / Honda Civic TCR / +1.713
3 – Muller / FRA / Mracing YMR / Hyundai i30 N / +2.132

NC – Vernay / FRA / Audi Sport Leopard Lukoil / RS 3 LMS / + 7 Laps

Course 3 :
1 – Guerrieri / ARG / All-Inkl Munnich / Honda Civic TCR / 13 Laps
2 – Huff / GBR / Sebastien Loeb Racing / VW Golf GTi / +2.368
3 – Michelisz / HUN / BRC Racing / Hyundai i30 N / +3.354

22 – Vernay / FRA / Audi Sport Leopard Lukoil / RS 3 LMS / + 3 Laps

Classement championnat pilotes :
1 – Tarquini/ 306 p. – Champion 2018
2 – Muller / 303 p.
3 – Guerrieri / 267 p.
4 – Michelisz / 247 p.
5 – Vernay / 246 p.

Classement championnat équipes :
1 – MRacing – YMR / 562 p.
2 – BRC Racing Team / 559 p.
3 – All-inkl Motorsport / 481 p.
4 – Sebastien Loeb Racing / 412 p.
5 – Audi Sport Leopard Lukoil Team / 381 p.