Les 6 heures de Fuji tombent à l’eau !

Arrivée au Japon avec l’intention de confirmer les performances affichées à Austin, IMSA Performance Matmut n’est repartie qu’avec la cinquième place du Japon, au terme d’une course qui n’eut finalement pas lieu pour raisons de sécurité. 

Au soir de qualifications difficiles, avec une huitième place mais dans la même seconde que la pôle position de la catégorie, IMSA Performance Matmut disposait malgré tout des bonnes armes afin de bien figurer lors du sixième rendez-vous du Championnat du Monde d’Endurance.

Lors des essais libres, l’équipe s’était attelée à trouver les meilleurs réglages en vue de la course et à permettre à Markus Palttala, son nouveau pilote, d’apprivoiser au plus vite le comportement de la Porsche 997 GT3 RSR.

Mais les conditions ne permirent pas à la course de prendre son envol, les organisateurs prenant la sage décision d’interrompre l’épreuve après seulement 16 tours sous le régime de la voiture de sécurité.
Grâce à la parfaite stratégie des ingénieurs, la 76 put malgré tout grappiller quelques places et remonter en cinquième position de la catégorie, s’emparant pour l’anecdote du deuxième meilleur tour en course derrière l’Audi n°1.

Au classement du championnat, la moitié des points fut attribué. Imsa Performance Matmut pointe désormais à la deuxième place du championnat avec 96 points, à 12 points du leader à 2 courses de la fin du championnat.

Raymond Narac : « C’est la première fois que je dispute une course aussi vite stoppée sous drapeau rouge. C’est un peu frustrant de ne même pas avoir pu faire un seul tour en course. C’est dommage, nous avions une bonne voiture pour la course mais avec de telles conditions climatiques, la sécurité prime. »

Jean-Karl Vernay : « Dès le tour de mise en grille, j’ai tout de suite indiqué au team que les conditions étaient en piste étaient très difficiles. Même si nous avions opté pour les bons réglages, il était difficile de maintenir la voiture sur la trajectoire avec d’importantes flaques sur la piste. Quand la course a été interrompue définitivement, le circuit était vraiment devenu impraticable. C’est dommage, nous avions une belle carte à jouer ».