IMSA Performance à 0,3s du podium !

IMSA Performance Matmut est passée très près d’un deuxième podium en championnat du Monde après sa victoire de classe aux dernières 24 heures du Mans. La Porsche GT3 RSR tricolore a livré une fin de course époustouflante pour finalement n’échouer qu’à trois dixième du podium brésilien. L’équipe rouennaise assure toutefois l’essentiel en conservant sa place de leader du championnat du monde en catégorie GTE-Am.

Si Christophe Bourret connaissait déjà le circuit d’Interlagos, c’était une totale découverte pour Raymond Narac et Jean-Karl Vernay. Les essais se déroulaient néanmoins sans problème avec une probante deuxième place lors de la seconde séance d’essais libre.

En qualification, le duo Vernay-Narac terminait à la septième place d’une catégorie plus resserrée que jamais, à seulement sept dixièmes de seconde de la pôle position de la catégorie.

En course, Jean-Karl Vernay prenait un bon départ et se retrouvait rapidement en cinquième position, place qu’il conservera tout le long de son relais.

Lors du premier safety-car suite à l’accrochage entre la Toyota n°8 et une Lotus LMP2, le team choisira d’anticiper son premier arrêt. Au restart, Christophe Bourret conservait la cinquième place tout au long d’un double-relais rendu très éprouvant par la chaleur régnant sur le circuit.

Raymond Narac puis Jean-Karl Vernay conserveront cette même position jusqu’à ce que l’Aston Martin de tête ne perde une roue et ne fasse grimper tous les concurrents d’un rang dans la hiérarchie.

A l’entame de la dernière heure, la Porsche GT3 RSR 76 se retrouvait au pied du podium avec une minute de retard. Raymond Narac, chargé du dernier relais, lança toutes ses forces dans la bataille, récupérant jusqu’à trois secondes au tour sur son rival. La 76 améliorant son temps quasiment à chaque passage. Ce sera finalement avec l’infime écart de trois dixième de seconde, mais toujours à la quatrième place, que la Porsche normande franchira la ligne d’arrivée.

Au championnat par équipe, IMSA Performance Matmut conserve sa place de leader avec deux points d’avance sur la Ferrari 8 Star Motorsports et Aston Martin Racing.

Jean-Karl Vernay : « Les essais se sont bien passés et j’ai vite pris mes marques sur le circuit. En course, j’ai rapidement pu remonter en cinquième position, mais il était difficile de revenir sur la tête de course. Il nous a manqué un rien pour accrocher un deuxième podium. Je vais maintenant prendre la direction de Monza pour la Porsche Supercup le week-end prochain, puis de la Hongrie pour la manche ELMS toujours avec IMSA Performance Matmut. Je n’ai vraiment pas le temps de m’ennuyer ! »