Journée Test Le Mans : essai transformé !

Dans le Top 5 en LMP2, Sébastien Loeb, Nicolas Marroc et Jean-Karl Vernay ont pleinement atteint leurs objectifs à bord de la ORECA 03 n°19. Véritable revue d’effectif des 24 Heures du Mans, cette journée Test était aussi destinée à faire connaître le tracé sarthois aux équipes qui ne participeront pas à l’édition 2012 tout en leur offrant la possibilité de se mesurer à la concurrence.

En compagnie des pilotes « maison », Nicolas Marroc (ELMS)  et Jean Karl Vernay (Porsche Matmut Carrera Cup), le patron-pilote Sébastien Loeb a tout particulièrement apprécié l’exercice au point de signer le 5ème chrono des LMP2 (18ème au général) au volant de la ORECA 03. Une performance remarquable compte-tenu du niveau général, des conditions assez atypiques et de la jeunesse de l’équipe.

Sébastien Loeb : « Une vraie journée de travail… »
« Dans un premier temps, pas facile de remonter dans un proto quand on ne roule pas régulièrement dans cette discipline » précise-t-il. « J’ai fait une séance d’essais à Magny–Cours en début de semaine : il s’agissait de mes premiers tours avec une LMP2. Je n’avais plus roulé au Mans depuis mon expérience en 2006. C’est une sensation bizarre au volant… Les points de corde, je les vois une fois que je suis passé ! J’ai eu un peu de mal à prendre mes marques ce matin mais les bonnes sensations sont revenues et c’est vraiment sympa. Notre objectif était d’y aller progressivement, sans prendre de gros risques tout en essayant d’améliorer les réglages et surtout d’être en confiance avec la voiture. Les résultats sont bons, pari gagné ! »

Pour le Team Manager, Dominique Heintz, cette première expérience dans la Sarthe se solde par une belle satisfaction. « L’émotion était forte ce matin lors du coup d’envoi de cette journée test… Il y a six mois, la structure n’existait pas encore. Je pense que la première performance de toute l’équipe est tout simplement d’être là ! Tout n’est pas parfait, nous le savons et c’est pour cela que nous avons voulu venir. Cela permet de se faire une idée des exigences d’une telle épreuve et offre une vraie journée de travail et d’évaluation. Nous sommes venus pour préparer l’avenir. Quoiqu’il en soit, nous sommes partis sur de très bonnes bases. Nous avions un grand puzzle à rassembler, avec pas mal de morceaux, et jusqu’à présent, tout s’emboite à merveille. L’équipe travaille sereinement, sans pression. Nicolas et Jean Karl nous ont fait profiter de leurs expériences respectives car l’objectif demeure avant tout d’apprendre et de progresser. »