TCR INTERNATIONAL SERIES 2017 : JEAN-KARL VERNAY CHAMPION !

En décrochant le titre pilotes des TCR International Series, Jean-Karl Vernay ajoute une nouvelle ligne à un palmarès pour le moins éclectique ! Titré en monoplace (F4, Indy Lights), en GT (Porsche Carrera Cup, 24 Heures du Mans), en prototype (ILMC en LM P2), le Français ajoute les voitures de tourisme à son tableau de chasse. Le team Leopard Racing empoche un deuxième titre pilotes consécutif et la Volkswagen Golf GTI gagne le classement du « Modèle de l’année ».

A l’entame de cette finale, il suffit au pilote de la Golf GTI flanquée du n° 2 de marquer un point de plus que son plus proche poursuivant, Attila Tassi (Honda Civic), pour emporter la mise. Et tout se présente bien dès les essais libres et des qualifications très serrées – 14 voitures dans la même seconde – où il domine son rival en dépit d’un lest de 10 kg. Il se fait toutefois souffler la pole position par son coéquipier du jour, Gordon Shedden.

« C’est une fois de plus une belle journée pour Leopard Racing » constatait Vernay. « Je félicite Gordon d’avoir décroché la pole pour sa première apparition en TCR. Ce n’est pas une surprise, on sait ce qu’il vaut… Être en première ligne avec quatre Volkswagen dans le Top 5 est prometteur pour demain. J’espère juste que nous passerons le premier virage indemne […] Une stratégie n’est jamais facile à mettre en œuvre, mais la clé sera de rester patient et d’être intelligent. Je suis confiant dans notre voiture, dans l’équipe et dans mon potentiel, donc je ne me mets pas de pression inutile. On va continuer à travailler comme on sait le faire et essayer de finir le job demain. »

La Course 1 pour coiffer la couronne !

A deux doigts de caler à l’extinction des feux, Jean-Karl Vernay est débordé par Pepe Oriola qui vire en tête. Nash passe le Français au deuxième tour et le quatuor Oriola/Shedden/Vernay/Nash s’échappe devant Attila Tassi, remonté en 5e position, jusqu’à l’intervention de la voiture de sécurité.

La pression monte d’un cran au restart. Attila Tassi, revenu au contact à la faveur de la neutralisation de la course, est blotti dans les échappements de la Golf et va le rester quasiment jusqu’au bout. Dans le 18e tour, « Jay-Kay » met la pression sur Nash tout en continuant à défendre sur le Hongrois, toujours aussi pressant. C’est dans le dernier tour que le Français va trouver l’ouverture pour prendre la 3e place et s’adjuger le titre pilotes 2017 !

« J’ai fait le boulot ! » s’exclame le tout frais Champion des TCR International Series à sa descente de voiture. « Nous voulions gagner le titre sur la première course et nous l’avons fait ! Nous pouvons être fiers de nous. C’était un course dure, une rude bataille. La stratégie n’a pas fonctionné car Tarquini s’est intercalé pendant un moment entre Gordon et moi. Mon départ n’a pas été très bon non plus et ça a rendu la course difficile, mais j’ai su rester calme dans la bagarre avec Nash qui m’avait doublé au début, et Tassi qui poussait derrière moi. Sur les derniers tours, Nash était plus lent parce que ses pneus étaient au bout. Je savais que je pouvais le dépasser, mais j’ai attendu le dernier tour pour éviter de nouvelles attaques. C’était un dépassement serré, mais James est un concurrent loyal.

C’est génial d’être champion ! Je suis très heureux pour Leopard Racing, WRT et Volkswagen. Tout le monde a fait du bon travail au cours d’une saison assez difficile. Ce titre représente beaucoup pour moi, car il vient après les titres en LMP, GT et monoplaces, donc ça prouve que je peux le faire avec toutes sortes de voitures. »Personnellement, ce titre représente beaucoup pour moi, car il vient après les titres en LMP, GT et monoplace, ça prouve que je peux gagner avec toutes sortes de voitures ».

Course 2 : une belle remontée… pour l’anecdote !

8e sur la grille, le nouveau champion s’élance correctement au sein d’un peloton agité qui connaît plusieurs accrochages. Il évite parfaitement les embuches et boucle son premier tour à la place où il l’avait débuté.

Il remonte patiemment jusqu’à la 5e place avant de connaître des soucis dans l’avant-dernier tour et finir au ralenti. Comme quoi tout peut arriver et qu’il était important de sécuriser le titre en course 1 !

Au terme d’une saison bataillée où il aura signé une victoire et huit podium, Jean-Karl Vernay décroche à 30 ans le quatrième titre de sa carrière, dans une nouvelle catégorie et pour la première fois avec une traction avant. Une caractéristique qui en fait sans aucun doute l’un des pilotes professionnels les plus polyvalents actuellement !

> Voir la galerie

Résultats – Course 1
1 – P. Oriola / SPA / Lukoil Craft-Bamboo Racing / SEAT León V3 / 17 Laps
2 – G. Shedden / GBR / Leopard Racing WRT / Vw Golf GTI / +4.445
3 – J.K. Vernay / FRA / Leopard Racing WRT / Vw Golf GTI / +6.410
4 – J. Nash / GBR / Lukoil Craft-Bamboo Racing / SEAT León V3 / +7.451
5 – A. Tassi / HUN / M1RA / Honda Civic Type-R / +7.632
6 – …

Résultats – Course 2
1 – S. Comini / SWI / Comtoyou Racing / Audi RS 3 LMS / 17 Laps
2 – G. Morbidelli / ITA / WestCoast Racing / Volkswagen Golf GTI / +1.190
3 – J. Files / GBR / M1RA / Honda Civic Type-R / +5.008
4 – F. Vervisch / BEL / Comtoyou Racing / Audi RS 3 LMS / +6.815
5 – B. Leuchter / GER / WestCoast Racing / Volkswagen Golf GTI / +9.232
6 – …
15 – J.K. Vernay / FRA / Leopard Racing WRT / Vw Golf GTI /2 laps

Classement pilotes
1 – J.K. Vernay 226 p. – CHAMPION !
2 – A. Tassi 197 p.
3 – S. Comini 196 p.
4 – P. Oriola 164 p.
5 – R. Colciago 161 p.
6 – …

Classement Equipes
1 – M1RA 439 p.
2 – Lukoil Craft-Bamboo 377 p.
3 – Leopard Racing WRT 375 p.
4 – Comtoyou Racing 289 p.
5 – West Coast Racing 201 p.
6 – GE Force 196 p.
7 – DG Sport Competition 103 p.

Modèle de l’année
1 – Volkswagen Golf GTi 520 p.
2 – Honda Civic Type-R 515 p.
3 – Seat Leon 435 p.
4 – Audi RS3 LMS 320 p.
5 – Alfa Romeo Giulietta 214 p.
6 – Opel Astra 154 p.
7 – KIA Cee’d 3 p.